Bilan lecture : décembre 2015

Bonsoir tout le monde ! Voici mon premier bilan lecture, celui du mois de décembre ! Je n’en ferais pas un pour l’année, étant donné que je n’ai pas tout noté (loin de là), il n’y aura donc pas tellement de romans. Ceci dit, c’est parti ! Je vous mets avec cette liste un extrait de chaque roman plutôt qu’un résumé, comme à mon habitude.

large.jpg

hush, hush, Becca Fitzpatrick (tomes 1 & 2) ♥♥♥♥

« Patch n’était pas le genre de garçons qui rassurent les mères. Plutôt le genre qui les pousse à changer les serrures. »

Treize raisons, Jay Asher (critique ici♥♥♥♥♥

Le meilleur des mondes, Aldous Huxley ♥♥♥♥♥

« Les mots peuvent ressembler aux rayons X : si l’on s’en sert convenablement, ils transpercent n’importe quoi. »

Puzzle, Franck Thilliez ♥♥♥♥♥

« J’ai une question auparavant. Vous êtes une brillante psychiatre. Pensez-vous que l’esprit est capable de se guérir lui-même ? De se purger de sa propre pourriture sans intervention extérieure, sans médicament, sans médecin ? Vous savez, un peu comme ces blessures que l’on se fait aux genoux quand on est enfant, et qui, même sans Mercurochrome, finissent par disparaître d’elles-mêmes. »

Rien que nous, Kristin Halbrook (critique ici♥♥♥♥

Et plus encore, Patrick Ness (critique ici♥♥♥♥

L’équation de l’amour et du hasard, Jennifer E.Smith (critique ici♥♥♥♥

Phobos T1, Victor Dixen (critique ici♥♥♥♥♥

The Book of Ivy T1, Amy Hengel (critique à venir) ♥♥♥♥♥

Nos faces cachées, Amy Harmon (critique à venir) ♥♥♥♥♥

Irrésistible alchimie, Simone Elkeles ♥♥♥

« Malheureusement, je ne peux pas m’enfuir loin de mon coeur. Il me fait si mal. »

Guide de survie en territoire Zombie, Max Brooks ♥♥♥♥

« Les morts sont parmi nous. Zombies, goules, somnambules – appelez-les comme vous voudrez –, jamais l’humanité n’a connu péril plus dangereux (en dehors d’elle-même, bien entendu). Gardons-nous de les considérer comme de simples prédateurs avides de chair humaine. Ce sont avant tout des parasites, que nous hébergeons malgré nous. »

Glow, Amy Kathleen Ryan ♥♥♥♥

 » Si on y réfléchit, c’est presque ton devoir ? Devenir mère. »

Cinder, Marissa Meyer (critique à venir) ♥♥♥♥

Touch T1, Jus Accardo ♥♥♥♥

« Ils nous isolent, nous cassent. Ils creusent notre cerveau jusqu’à ce qu’ils trouvent ce qui nous permet de tenir puis ils nous l’arrachent. La plupart craquent. Ils cessent simplement d’être et deviennent des armes fabriquées par Denazen. Les autres ne sont que des faibles. En échange de leur humanité, ils obtiennent un semblant de liberté. »

Et vous, vos romans de décembre ? 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s