Phobos, T2

CVT_Phobos-T2_1923

Victor Dixen 

490 pages

publié en 2015

science-fiction

L’extrait 

« Tu sais pourquoi j’aime tant les roses ? Pas parce que ce sont des fleurs romantiques ou parce qu’elles permettent de jouer les jolis coeurs, comme tu me l’as reproché lors de notre première rencontre. Les roses n’ont rien de mièvre ou de gentil, elles sont justes vraies. Cruellement vraies. Si leurs pétales nous montrent que la vie est belle à couper le souffle, leurs épines nous rappellent qu’elle est dangereuse à en crever. »

La note 

♥♥♥♥♥ COUP DE COEUR

La critique 

Vous le savez tous, le premier tome de Phobos a été un véritable coup de coeur pour moi (et les trois quarts de la blogosphère). Et pour être franche, je ne pensais pas revivre la même chose avec le deuxième…et c’est vrai : l’expérience a été encore meilleure. Phobos 2 est une véritable bombe atomique !

Le deuxième tome poursuit les événements du premier : douze jeunes adultes sont envoyés dans l’espace afin de coloniser Mars, le tout sous l’œil vigilant de dizaines de caméras, censées les filmer le long de leur périple afin de faire la première émission de télé-réalité dans l’espace.

Ce tome-ci se concentre beaucoup plus sur les personnages principaux -notamment Léonor et son prétendant dont je tairais le nom-, et sur les révélations données dans le premier. Ils ont tous leur place dans l’histoire, chacun étant savamment utilisé afin d’apporter quelque chose au récit, ce qui m’a bien plu : ils ne servent pas uniquement de décoration murale pour mieux mettre en valeur les protagonistes. Certains personnages sont toujours aussi attirants (je pense notamment à Mozart ou Marcus, que j’apprécie tout particulièrement ; ou encore Léonor qui nous montre son côté fragile), d’autres toujours plus détestables (Serena si tu m’entends…). Aussi, d’autres sont plus approfondis le long du roman, mais je n’en dirais pas plus, à vous de le découvrir ! De nombreuses révélations sont par ailleurs faites tout le long du roman, plus ou moins surprenantes, et toutes donneront envie de connaître la suite, et vite. Très vite.

Quant à la fin du roman…POURQUOI ? S’arrêter ici est vraiment cruel (et bien joué en même temps) de la part de l’auteur. Une fin explosive, à laquelle je ne m’attendais pas et qui m’a complètement scotchée. Promis, je suis restée assise les yeux dans le vide, en pleine réflexion pendant cinq minutes après avoir refermé Phobos. Et ça m’arrive rarement !

Concernant l’écriture de l’auteur, rien à redire. Chaque phrase est bien dosée, tout est à sa place exactement comme il faut…et les émotions comme les scènes d’action sont toujours aussi bien décrites. En fait, Dixen a une plume tout simplement addictive voire divine, et promis vous ne lâcherez pas ce roman avant de l’avoir terminé !

En bref, un nouveau coup de coeur, et je vous l’avoue : j’attends avec énormément d’impatience le troisième tome, prévu il me semble en milieu ou fin d’année. Si vous n’avez pas commencé Phobos, il n’est pas encore trop tard…alors jetez-vous dessus !

Publicités

Une réflexion sur “Phobos, T2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s