Did I Mention I Love You T1

107873332

Estelle Maskame

publié en 2016

412 pages

romance

L’extrait 

« Ça fait plus mal que mon père qui m’abandonne. Ça fait plus mal que les remarques cruelles d’Alyssa et Holly. Ce n’est pas douloureux. C’est une souffrance atroce. »

La note 

♥♥♥♥

La critique 

J’étais un peu sceptique en découvrant le résumé du roman, n’étant pas particulièrement à l’aise à cause du caractère incestueux de la relation entre les deux protagonistes, pourtant ce roman est une très bonne découverte, et je regrette pas du tout de l’avoir lu !
On retrouve donc la jeune Eden, en vacances pour l’été chez son père, qui a reconstruit sa vie. Elle va devoir réapprendre à le connaître, et fera la connaissance de sa nouvelle famille, notamment le jeune Tyler qui l’intéressera plus que de raison.

J’ai bien apprécié les deux protagonistes, notamment Tyler et son évolution le long du roman : on passe d’un garçon froid et distant à un jeune homme complètement perdu et torturé. Pourtant, ce changement de comportement se fait en douceur, et non pas d’un seul coup, en tournant une seule page puisqu’elle prendra tout le roman. Eden, protagoniste féminin, m’a un peu agacée au début du roman, à s’énerver par-ci par-là, mais j’ai finalement réussi à l’apprécier, à beaucoup l’apprécier. Elle possède un côté très réaliste, et me ressemble beaucoup, c’est probablement pour cette raison que j’ai très facilement réussi à m’identifier à elle. J’aurais cependant bien aimé découvrir plus en profondeur ses autres amis restés à Portland, et découvrir sa vie là-bas.
D’autres personnages apparaissent dans le roman, notamment Tiffany (qui est tout simplement détestable, ce qui la rend intrigante !) ou Ella, qui est excellente dans son rôle de mère, et à laquelle je me suis énormément attachée. Elle est vraiment adorable !

Quant à l’histoire, elle n’a rien de bien original si ce n’est la relation « incestueuse » entre Tyler et Eden, qui étrangement ne m’a pas gênée. L’auteure mène très bien son roman, jusqu’à une fin de tome qui m’a laissée bouche bée, partagée entre la déception et une énoooooorme envie de découvrir la suite (qui ne sera disponible qu’en mai par ailleurs), qui s’annonce tout aussi bien que ce premier tome. DIMILY est une lecture addictive, un roman que vous ne lâcherez pas avant de tourner les dernières pages, et qui trottera quelques jours dans votre tête après votre lecture !

Seuls regrets, le côté trop « ado » du roman, avec des personnages très jeunes (Eden a 16 ans, le reste un an de plus) pour ce qu’ils font, tant au niveau des fêtes qu’au niveau de leurs attitudes parfois un peu folles. Aussi, le comportement des parents qui laissent à désirer vis-à-vis des bêtises de leurs enfants, que je trouve beaucoup trop laxiste, voire carrément stupide. Mais bon, c’est un roman après tout !

En bref, une lecture addictive et sans prise de tête, qui fera votre pause entre deux pavés !

P.S : le tome deux est tout aussi bon!

Publicités

10 réflexions sur “Did I Mention I Love You T1

  1. Ta chronique laisse présager une belle lecture détente ! J’ai été tenté par ce livre, mais je ne pense pas l’acheter (même si j’ai justement repéré hier le tome deux en librairie)

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s