Critique

Forget Tomorrow

forget-tomorrow-tome-1-de-pintip-dunn-1052363042_l

Pintip Dunn

publié en 2016

430 pages

science-fiction

 

L’extrait 

En bâtissant un monde sur des visions du futur, nous avons renoncé à nos rêves. Perdue la passion, aussi, celle qui brule au fond des âmes, entretenue par les désirs et l’infinité des possibles. Tout ce que nous avons gagné au change, c’est la sécurité. Des objectifs atteints à l’avance. Des vies déjà vécues. […]
Peut-être aurions-nous mieux fait de refuser nos souvenirs ? Peut-être respirerions-nous à nouveau si seulement nous pouvions oublier demain…

La note 

♥♥♥♥♥

La critique 

Après avoir entendu tant de bien de Forget Tomorrow, j’ai fini par me lancer dans l’aventure haletante que le roman proposait…et j’en ressors déçue. Franchement déçue même !

Commençons par un très court résumé des personnages, car je préférerais m’attarder sur l’histoire en elle-même. Callie, la protagoniste, est un personnage avec lequel j’ai eu du mal à m’entendre, la trouvant parfois agaçante et ne comprenant pas nombre de ses décisions (parfois légèrement stupides d’ailleurs…). Aussi, j’ai eu l’impression qu’elle ne faisait que fuir pendant une bonne majorité du roman, si on met quelques passages de côté, et c’est un comportement qui m’a surprise : le résumé du roman laissait penser à une héroïne déterminée et courageuse. Autre personnage, Logan, qui ne sert finalement que de décoration, et qui n’est pas franchement attachant. En fait, aucun des personnages ne m’a fait ni chaud ni froid, ce qui s’est révélé gênant dans ma lecture.

Passons à l’histoire. Les premières pages sont bonnes, très intéressantes même, et posent le cadre. J’ai adoré la relation entre Callie et sa soeur, et le monde que l’auteur décrit est fascinant. Pourtant, l’enthousiasme retombe vite avec l’arrivée de Logan. Et là, c’est le drame. Au lieu de s’intéresser à un univers dystopique qui aurait pu être des plus intéressants, l’auteur part sur une romance répétitive et sans intérêt, qui transforme le cerveau de la protagoniste en guimauve. Sa soeur, si importante, passe au 7921ème plan, seul Logan compte ! Soyons francs, j’adore les romances quand celles-ci sont bien construites et possèdent un sens : ici, elle n’apporte rien au récit, et m’a souvent fait lever les yeux au ciel…Le récit plein d’action promis dans le résumé se transforme en romance (et une lourde, de romance !), et le roman devient sacrément long et ennuyeux…

Il n’y a pas que des points négatifs, heureusement. Certes, le thème des « souvenirs » était plus qu’intéressant et le monde proposé m’a semblé sacrément innovateur, bien qu’assez peu détaillé. Aussi, l’auteur a concocté une fin surprenante, un peu précipitée mais qui fait son petit effet. Malgré ça, je ne pense pas lire la suite…

En bref, plus de romance que d’action, et plus une déception qu’un coup de coeur !

 

Publicités

5 réflexions au sujet de « Forget Tomorrow »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s