Critique

Gate, T1 : Au-delà de la porte

110637589

Satoru Sao & Takumi Yanai

publié en 2012

208 pages

seinen

L’extrait

« Ce n’est pas une guerre ! C’est un massacre ! « 

La note

♥♥♥♥

La critique 

Je vous retrouve aujourd’hui pour une chronique un peu particulière, puisque je ne m’attarderai pas sur un roman, mais sur un manga ! Etant une dévoreuse de ces incroyables BD japonaises, je me suis dit qu’un partenariat avec Livr’Addict et les éditions OTOTO pouvait être bien sympa. Aussi, je les remercie de m’avoir fait découvrir ce manga !

Commençons par l’histoire, car elle tout aussi aussi important que pour un roman. A Tokyo, apparaît une mystérieuse porte menant à un monde rempli de monstres et soldats d’un autre temps. L’armée japonaise décide, afin de mieux se protéger, d’envoyer des équipes en exploration…Et je pense que le point fort du roman se situe ici ! Car pour une fois, ce ne sont pas les « aliens » qui envahissent un monde, mais bel et bien les humains. Les bases du récit sont très posées dans ce premier tome, on comprend très vite où l’auteur souhaite en venir. De nombreux thèmes comme la politique (si si !), la guerre ou encore la vie dans les temps anciens sont abordés, le tout avec un peu d’humour.

Les personnages sont légèrement clichés, entre le chef d’expédition pas motivé pour un sou et la jolie elfe blonde en détresse, il y a de quoi lever les yeux au ciel ! Pourtant un personnage a réussi à vraiment capter mon attention : Rory Mercury, apôtre du dieu de la mort. Le personnage a une personnalité décalée, et je l’ai beaucoup apprécié ! Les autres ne sont pas délaissés, chacun ayant un rôle plus ou moins important à jouer, mais tous formant un groupe très cohérent et dynamique.

Parlons maintenant dessins, puisqu’ils sont très importants pendant la lecture. Certaines pages sont franchement superbes (notamment celles relatant des guerres) d’autres parfois un peu brouillons, avec des proportions pas respectées donnant une allure étrange aux personnages, ou laissant une impression de bâclé. Heureusement, elles sont très minoritaires, et beaucoup apprécieront la qualité de dessin.

En bref, un premier tome qui donne envie de lire la suite !

Publicités

Une réflexion au sujet de « Gate, T1 : Au-delà de la porte »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s