Critique

Toi contre moi

CVT_Toi-contre-moi_5255

Jenny Downham

publié en 2010

398 pages

romance

 

L’extrait 

« Tu sais ce qui ne va pas avec toi, Mickey ?

-Non, maman, mais je parie que tu vas me le dire. »

Elle attrapa sa cigarette, la débarrassa de sa cendre et en prit une dernière et profonde bouffée avant de lui souffler la fumée au visage. « Tu n’es pas aussi dur que tu le crois. »

La note 

♥♥♥♥♥

La critique

J’ai connu Jenny Downham par son roman Je veux vivre, qui m’a laissé une très bonne impression. Aussi, quand j’ai trouvé ce roman à la bibliothèque je n’ai pas pu m’empêcher de le prendre ! Et je suis sous le charme : l’auteure nous signe, encore une fois, un véritable petit bijou.

Pour faire court, la sœur de Mickey s’est fait agresser par le frère d’Ellie. Lorsque les deux se rencontrent, c’est explosif. Relation difficile car Ellie est persuadée que son frère est innocent, Mickey pensant le contraire.
J’ai adoré les deux protagonistes. Ellie est adorable, manipulée par ses parents, et surtout dans le doute le plus total une bonne partie du roman. C’est une jeune fille perdue à la recherche de repères, mais une jeune fille qui fait du mieux qu’elle peut pour contenter sa famille. Mickey quant à lui représente la gentillesse, et surtout la force : celle de s’occuper de ses sœurs et de sa mère, celle de tenir le coup, celle d’aimer Ellie…

Leur histoire est magnifique bien que dramatique car séparés par leurs familles respectives. Leurs sentiments sont puissants, j’ai eu de la peine en lisant certains passages comme j’ai pu ressentir une certaine joie en lisant d’autres. Tout est bien écrit, tout se déroule comme tout devrait se dérouler, je n’ai pas trouvé de petite imperfection. Et je ne pense pas en trouver un jour !
J’ai haï le père d’Ellie avec une force incroyable tant il ne mérite pas d’être père, j’ai haï Tom à cause de sa faiblesse et de ses actes ; tout comme j’ai apprécié Holly, la plus jeune sœur qui reste forte malgré son incompréhension, j’ai apprécié la mère d’Ellie pour tout ce qu’elle a fait pour aider ses enfants.

La trame est très intéressante puisque le viol est un sujet difficile à aborder même dans la littérature, et l’auteure a réussi son pari. C’est une histoire plausible, qui pourrait arriver à n’importe lequel d’entre nous, et c’est pour ça que ce roman est touchant : on se sent directement visé.
On pleure, on rit, on pense, on comprend, et on espère. Ce roman est un message d’espoir pour les victimes de viol, un message qui s’adresse même au monde entier : vous n’êtes pas responsables de votre agression. Rien ne justifie un viol ou un attouchement, et c’est pour ça qu’il faut parler.

Ce roman est une pépite, j’ai ressenti tellement d’émotions que j’en ressors bouleversée. Il m’a touchée en plein cœur. Ce roman, c’est beaucoup d’histoires à la fois : celle de Mickey, celle d’Ellie, celle de Mickey et Ellie (ensemble), celle de Tom, celle de Karyn ; ce sont des histoires d’amitiés et de manipulation, de vérité et surtout d’amour.

En bref, je vous le conseille très fortement !

 

Publicités

4 réflexions au sujet de « Toi contre moi »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s