Bilan lecture : juin 2016

large1

Bonjour tout le monde ! Je vous retrouve en cette fin de juin pour le bilan du mois ! Un bon mois malgré le bac, avec 12 romans lus. Et parmi ces 12, des déceptions, comme de très belles découvertes. Je ne vous en dis pas plus, à vous de le découvrir ! Avec, comme d’habitude, des extraits en italique.

On commence par les très belles découvertes, avec…

1507-1solitaire-tome-1-l-annee-solitaire-6100961

Le tome 2 de Bodyguard, de Chris Bradford, un roman dans lequel on ne s’ennuie pas une seconde, car bourré d’action ! « L’échec est la clé du succès. Apprendre de tes erreurs pendant les entraînements te permet d’être plus efficace sur le terrain. » Puis est venu l’Année Solitaire, un roman dont je n’avais jamais entendu parler et qui m’a beaucoup touchée…Une critique devrait être bientôt publiée. « Oserai-je défier l’univers ? »

Ensuite viennent les romans que j’ai appréciés, sans être pour autant un énoooorme coup de coeur :

18140047sicetaitlafindumonde131622_couverture_hres_0ennemis-58812941sjvv-qhsl-_sx335_bo1204203200_bm_cvt_half-bad-t01_2236dis-moi-si-tu-sourisjeux-dangereux-t1-le-defi

On commence avec Love Letters To The Dead, un roman original sous forme épistolaire, dont la dernière lettre m’a beaucoup émue. « La vérité est belle, peu importe ce qu’elle est. Même si elle fait peur ou mal. Elle est belle simplement parce qu’elle est vraie. » Viens ensuite Si c’est la fin du monde, un roman qui nous fait réfléchir sur notre vie, nos choix, nos relations…« Les gens angoissés ont besoin qu’on les détende. Mais les gens détendus peuvent avoir besoin d’un bon coup de pied au cul. » Ensuite, une romance mignonne mais qui n’a pas su me convaincre, malheureusement, Toute résistance est inutile. « Depuis, j’ai toujours l’impression d’avoir ce couteau dans le ventre. Autre endroit, même supplice. »

On sort un peu du contemporain, pour se retrouver dans de la SF avec Ennemis, un premier tome surprenant ! « Bref, tout le monde essayait de manger tout le monde. » Puis je suis revenue avec un peu de romance avec Ce si joli trouble, légèrement cliché et très simple. « Dans la vie, ai-je répondu, les choses les plus terrifiantes sont parfois les plus gratifiantes. » Puis retour à la SF (je suis un yoyo) avec Half Bad, qui propose un univers très intéressant. « Je le hais de toutes mes larmes, de tous mes cris, de toutes mes prières. »

Et hop, retour à une contemporaine avec Dis-moi si tu souris, un roman dont la protagoniste est aveugle, et qui vous fera bien rire. « Aveugle, mais pas absurde ni demeurée. » Enfin, une romance dans le style d’After avec le premier tome de Jeux dangereux, agréable mais sans plus. « Elle débarque dans ta vie dans une explosion de couleurs, comblant un vide dont tu n’avais même pas conscience. Et quand elle s’en va, elle emporte tout avec elle, ne laissant qu’un monde en noir et blanc. »

Et enfin, une petite déception ce mois-ci avec Yzé et le Palimpseste, un roman auquel il faut s’accrocher dès le début.couv15451530

Et vous, qu’avez-vous lu ?

Publicités

7 réflexions sur “Bilan lecture : juin 2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s