Bad Romance

bad-romance-727145-250-400

Céline Mancellon

publié en 2016

358 pages

romance

L’extrait 

« C’est curieux. Vraiment étrange cette capacité à exécuter les tâches quotidiennes, ou vivre, tout simplement, mais avec cette perpétuelle sensation de n’être qu’une coquille vide ; une enveloppe faite de chair et de sang totalement inhabitée. »

La note 

♥♥♥♥♥

La critique 

Si j’ai eu ce roman entre les mains, c’est parce que au détour d’un stand à la Japan Expo, j’ai croisé son auteure…A laquelle je ne suis pas allée parler certes (manque de temps), mais j’ai tout de même acheté son roman ! Je vous laisse découvrir mon avis!

Nous retrouvons donc Chris, un badboy enchaînant les coups d’un soir, et Kate, une jeune adulte essayant de s’en sortir après la mort de sa mère. Deux profils bien différents, qui vont pourtant ressentir une attirance l’un pour l’autre…

Commençons par les personnages, notamment Chris et Kate. Cette dernière est franchement super attachante (j’adore son sens de l’humour !), mais elle fait peut-être un peu trop mature pour son âge (dix-huit ans au début du roman). Certes elle a beaucoup vécu, pourtant ce sens des responsabilités un peu trop aigu m’a parfois dérangée…Mais bon, ce n’est qu’un détail. Le gros problème que j’ai eu avec ce roman est le personnage de Chris. Autant j’adorais son comportement protecteur au début du roman, autant j’ai eu la mauvaise impression qu’il devenait légèrement psychopathe sur les bords par la suite : hyper-violent, hyper-possessif (ne parlez pas à Kate, ne regardez pas Kate ou vous êtes morts !), hyper-excessif dans ses réactions, et surtout hyper-macho (Kate, ma bonniche où es-tu ?)… Franchement, il m’a parfois donné envie de m’enfuir le plus loin possible !

Concernant l’histoire, rien de très original entre le badboy au coeur tendre qu’il faut aider, et l’héroïne un peu naïve qui ne cherche pas à comprendre ce qui arrive à son copain… Seule la partie avant l’épilogue m’a touchée, car on en apprend énormément sur Chris, car c’est ce qu’il manquait : une histoire aux personnages. Quant au rythme du récit, on peut noter quelques longueurs mais rien de bien dérangeant : c’est un roman qui se lit vite, et qui a ce petit truc qui rend accro.

En bref, un roman tip-top, à caler entre deux gros pavés !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s