Critique

La Déferlante, T1

la-deferlante-tome-1-759864-250-400

Michael Buckley

publié en 2016

379 pages

fantastique 

L’extrait

« – Lyric, nous sommes en guerre contre tous ceux qui ne sont pas comme nous, dit-il comme si j’étais censée le savoir. Et vous savez quelle est notre meilleure arme dans ce conflit ? C’est vous, l’adolescente américaine. Votre mode de vie a la puissance d’une bombe nucléaire. Il est efficace partout où nous le larguons. Vos baskets à deux cents dollars, Twitter, le hip-hop…ça a fonctionné en Russie, ça fonctionne en Chine, et même dans certaines régions du Moyen-Orient. Aujourd’hui, il est temps pour nous d’employer cette arme contre les Alphas. »

La note 

COUP DE COEUR

La critique

Il faut croire que j’enchaîne les coups de coeur ces derniers temps…Surtout quand je m’y attends le moins. Et quel coup de coeur ! La Déferlante est un roman coup de poing, que je ne suis pas prête d’oublier.

Il y a quelques temps ont débarqué les Alphas, d’étranges créatures aquatiques ayant établi un campement sur la plage. Si beaucoup veulent les déloger, d’autres souhaitent leur intégration : Lyric, une jeune lycéenne, a été choisie pour s’entendre avec Fathom, prince des Alphas. Seulement, l’opposition ne compte pas les laisser faire…

Comme à mon habitude, je vais commencer par les personnages, qui sont tous très bien développés : chacun a un rôle à jouer, aucun n’est là pour décorer. Je vais quand même m’attarder sur trois d’entre eux : Lyric, Bex et Fathom. Lyric est la protagoniste du roman, et pour être franche je l’ai aimée dès les premières pages grâce à son prénom ! Puis, au fur et à mesure que le récit avance, on découvre une personne avec son propre caractère, qui ne se laisse absolument pas faire, un personnage comme on les aime ! Bex vient compléter Lyric en tant que meilleure amie : c’est le personnage que j’ai le plus apprécié dans ce roman. Elle est forte et très faible à la fois, et offre avec Lyric une véritable leçon d’amitié. J’espère cependant en apprendre plus sur ce personnage dans la suite du roman, car elle mérite d’y avoir une grande place ! Enfin vient Fanthom, le mec mystérieux avec lequel je n’ai pas accroché au début, ce qui a heureusement changé. C’est un Alpha qui subit ses coutumes sans broncher, malgré son caractère de cochon (faut l’avouer !), de plus j’ai beaucoup aimé son comportement avec les humains.

Concernant l’histoire, c’est la première fois que j’entends parler d’hommes-poissons, ce qui est très original et franchement bien présenté : l’auteur a une sacrée imagination ! De nombreux retournements de situation ainsi que pas mal d’action font monter le niveau d’adrénaline et empêchent l’ennui : beaucoup m’ont surprise, et j’ai dû relire plusieurs fois certains passages pour être sûre d’avoir bien lu. Autre point fort du roman : il aborde des thèmes très actuels comme la question de « race », l’immigration ou encore les difficultés d’intégration, le tout dans un contexte bien différent du notre, pourtant le message passe très bien, et le point de vue de l’auteur sur ces questions est très intéressant.Enfin, même si la fin reste prévisible (quoique…), elle reste très agréable car on apprend que beaucoup de choses restent à découvrir !

En bref, tout ce blabla pour vous dire de foncer !

Publicités

10 réflexions au sujet de « La Déferlante, T1 »

  1. Les alphas sur la plage, ça me fait trop penser au film « Edge of tomorrow » avec Tom Cruise x)
    Un livre qui a l’air bien sympa ! 🙂
    Mais j’ai quand même plus te plaisir à te lire :p. J’oublie pas que je dois le faire !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s