Critique

Reborn T1 : Disaster

reborn-tome-1-disaster-734784-250-400

Rachel Van Dyken

publié en 2016

384 pages

romance

L’extrait 

« Vivre est difficile -mais mourir est aisé. Tu fermes les yeux et ne les rouvres plus jamais. Qu’est-ce qu’il y a de compliqué là-dedans ? Rien. Sauf que ça fait un mal de chien à ceux que tu laisses derrière toi. »

La note 

♥♥♥♥

La critique 

Après avoir lu beaucoup d’avis coups de coeur pour ce roman, il faut avouer que je ressors un peu déçue de ma lecture : la faute à de trop gros espoirs je pense…

Le récit se concentre sur Weston et Kiersten, deux étudiants évoluant dans la même université. Très vite, les deux jeunes gens se rapprochent, jusqu’à tomber amoureux. Mais Weston cache un lourd secret : il ne sait pas combien de temps il lui reste à vivre…

Si les personnages m’ont beaucoup plu au début du récit, notamment celui de Kiersten qui a quelques aspects intéressants (entre autre son histoire avec ses parents décédés), j’ai fini par déchanter : son personnage m’a semblé laissé de côté au profit de Wes et ses petits secrets. Wes qui m’a beaucoup plu au début, je le trouvais très taquin et j’adore ça, mais qui je pense a perdu de son charme au fil du récit. Un autre personnage m’a beaucoup plu, Gabe ! Même s’il apparaît rarement, je l’ai trouvé très bien construit et j’espère que l’auteur prévoit de lui écrire une petite histoire…

En parlant d’histoire, parlons de celle du roman. Elle n’a rien d’original si ce n’est la situation de Wes, et sa relation avec Kiersten que j’ai trouvé adorable, bien qu’assez peu réaliste. En effet, ils sont encore à l’université, pourtant j’ai trouvé ce point très peu -voire pas exploité en-dehors du début du roman. L’auteur ne les fait pas évoluer dans le contexte universitaire et c’est bien dommage. Enfin, j’ai remarqué quelques longueurs vers le milieu du roman, avant de revenir à quelque chose de plus entraînant vers la fin, même si je pense que ce n’était pas à la hauteur : j’aurais aimé que Wes avoue son secret un peu plus tôt dans le récit, pour voir se développer les personnages dans ce contexte. Mais bon, on ne peut pas tout avoir !

Gros plus pour l’auteur tout de même : tous les bénéfices engendrés par la vente de son roman ont été donnés à des associations. Alors on achète deux exemplaires voire trois, s’il vous plait !

En bref, une romance qui reste agréable malgré la petite déception !

 

Publicités

3 réflexions au sujet de « Reborn T1 : Disaster »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s