Pierre Feuille Ciseaux

pierre-feuille-ciseaux-658913

Catherine Kalengula

publié en 2013

320 pages

romance

L’extrait

« Un soir, je me suis couchée et j’avais tout. Quand je me suis réveillée, quelques heures plus tard, je n’avais plus rien. […] J’ai l’impression que le sol se dérobe sous mes pieds. Je refuse de rendre les armes. Si je ne me bats pas maintenant, si je cède, bientôt j’aurai si peur du monde extérieur que je ne pourrai plus quitter ma chambre. »

La note 

♥♥♥♥♥

La critique 

Je suis tombée par hasard sur ce roman à la bibliothèque, et ai choisi de le prendre car il avait l’air d’un roman léger, donc parfait pour la saison ! En voici la chronique, qui commence, comme à mon habitude, par les personnages.

On retrouve trois personnages principaux : Alice, sa meilleure amie Steph et enfin Shane. Alice est un personnage que j’ai bien aimé car elle a de la répartie, même si elle se laisse beaucoup marcher sur les pieds. Tout au long du récit, elle apparaît d’ailleurs plus comme spectatrice qu’actrice, et c’est un point qui m’a légèrement dérangée. Shane quant à lui est beaucoup moins rebelle que ce que je pensais, il se transforme très vite en gros nounours amoureux et c’est dommage, car ce caractère m’a semblé déplacé vis-à-vis de ce que proposait le résumé…Le seul personnage que j’ai véritablement apprécié est Steph, même si elle apparaît très peu et que j’aurais aimé la voir plus souvent. Pour être franche, elle sert un peu de bouche-trou quand Shane n’est pas là et c’est dommage, car son histoire aurait mérité d’être traitée. Bref, des personnages pas assez exploités.

L’histoire quant à elle est un peu simple, on ressent bien le côté jeunesse qui m’a un peu frustrée : le récit est plein de flou (les parents de Shane, la mort de ceux d’Alice), la romance est parfois TROP gnan-gnan, trop douce, trop mignonne. Je m’attendais à quelque chose de plus brusque avec Shane, pourtant c’est tout le contraire qui est présenté. Aussi, tout est très lent à démarrer, les personnages se tournent autour pendant des pages et des pages, passent leur temps à se demander s’ils se reverront sans faire quoi que ce soit pour, et c’est vraiment énervant ! J’aurais aimé pouvoir leur coller quelques claques parfois… Enfin, le rythme est plutôt plat, la fin sans surprise, mais le roman reste une lecture poétique.

En bref, une lecture un peu décevante qui reste assez agréable !

 

Publicités

Une réflexion sur “Pierre Feuille Ciseaux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s