Critique

Chroniques de Zombieland T1 : Alice au pays des zombies

couv12404082

Gena Showalter

publié en 2013

416 pages

fantastique

L’extrait 

« Et, maintenant, posez-vous une autre question : êtes vous prêts à sacrifier votre vie pour sauver les autres ? Si vous avez répondu par l’affirmative, vous voilà prêt pour une troisième question : avez-vous compris que mourir était la seule façon de vivre ? »

La note 

♥♥♥♥♥

La critique 

J’enchaîne les déceptions en ce début d’août, et Alice au pays des zombies n’y échappe pas… Après avoir lu autant de bonnes critiques et un résumé alléchant, je pensais que ce roman allait être une bombe, et je me suis très vite rendu compte qu’il allait plutôt faire un flop.

Alice est une jeune fille ayant vu ses parents et sa soeur se faire dévorer par des monstres, après un accident. Elle décide, un peu malgré elle, de combattre ces monstres afin d’empêcher qu’ils ne mettent la main sur le monde entier, le tout avec un groupe d’amis.

Vous vous attendiez à de l’action ? Moi aussi. Le récit est plus une (ridicule) romance qu’autre chose, les zombies étant surtout un prétexte car ils n’apparaissent qu’après la première moitié du roman. Et encore, on ne les voit pas tellement, alors qu’ils sont franchement originaux et qu’ils auraient mérité une bien plus grande place. De ce fait, la trame est assez plate, on se doute de tout ce qui va arriver, et les visions qu’a Alice ne laissent pas beaucoup de place à l’imagination… Pour cette raison, je n’ai pas été immergée dans le récit, et je cherche toujours le parallèle avec Alice au pays des merveilles : outre le nom et l’apparence d’Alice, il n’y a rien en commun. Donc si vous vous attendiez à une réécriture, passez votre chemin !

Les quelques personnages ne m’ont pas non plus impressionnée. Il y a Alice, avec laquelle je n’ai pas réussi à accrocher, qui passe sa vie à se faire mordre, et qui malheureusement n’a rien d’extraordinaire. Cole quant à lui est assez plat comme personnage, et il passe son temps à sauver Alice (puisqu’elle passe sa vie à se faire mordre…il faut bien que quelqu’un s’y colle !). Les deux protagonistes m’ont ennuyée et leur relation se fait trop rapidement, surtout qu’Alice ne fait que penser à lui, ce qui est super agaçant. Je veux dire, dans un tel univers, on a d’autres préoccupations, non ? Le seul personnage que j’ai apprécié est Kat, l’amie d’Alice, un personnage cynique et sans aucun mon préféré. Dommage qu’elle apparaisse finalement assez peu dans tout le récit.

En bref, une romance plutôt qu’une histoire de zombies, avec des personnages bien niais !

Publicités

6 réflexions au sujet de « Chroniques de Zombieland T1 : Alice au pays des zombies »

  1. C’est dommage d’utiliser la notoriété d’une histoire pour en créer et vendre une autre aussi décevante … je me méfie toujours de la reprise de personnage, de peur d’endommager la visiion que j’ai d’eux. Surtout les romances qui prennent le dessus sur l’action m’ennuient énormément. Heureusement que tu as fait cette critique !

    Aimé par 1 personne

      1. Après il y en a qui aiment les romances plus que le reste ! et comme j’ai remarqué qu’on a à peu près les mêmes goûts je me fie à ton jugement 😉

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s