Critique

Le livre dont vous êtes la victime

31fwimnmvgl-_sx195_

Malo de Braquilanges 

publié en 2017

205 pages

thriller

Le résumé 

Vous vous réveillez. Ou alors vous êtes morte.
Ouvrir le livre dont vous êtes la victime, c’est mettre votre propre vie en danger.
On vous a enlevé. Jusqu’où êtes vous prêt à aller pour vous échapper ?
Vous devrez lutter pour vous en sortir, pour tenter de reprendre le cours de votre vie. Vous connaîtrez le poids du regard des autres. Vous connaîtrez l’exclusion. Vous n’arriverez plus à dormir. Vous allez fuir, vous devrez affronter votre propre famille. Vous êtes seul. Vous devrez vous battre pour votre survie.
Ne vous y trompez pas, aujourd’hui, la victime, c’est vous. Oserez-vous ouvrir le livre dont vous êtes la victime ?

La note 

ABANDON

La critique 

Je tiens tout d’abord à remercier l’auteur ainsi que SimPlement pour ce partenariat.

Vous l’aurez deviné, malgré un résumé plus qu’alléchant qui m’a tout de suite donné envie, cette lecture est une grosse déception, et je vous explique pourquoi.

Tout n’est pas mauvais, ma lecture a d’ailleurs bien démarré puisque l’auteur nous plonge directement dans le roman, sans s’attarder sur des détails inutiles. Après un petit temps d’adaptation à l’utilisation du « vous » (une super idée d’ailleurs), je me suis très vite prise au jeu…mais ça a fini par bloquer, car si le style est très intéressant, il devient aussi vite lassant. C’est toujours la même chose, que ce soit dans la construction des phrases ou dans les mots utilisés : phrases courtes, assez simples, beaucoup de répétitions (j’ai notamment le « vous » en tête), bref pas beaucoup de changement et une routine s’installe…du coup j’ai souvent eu l’impression de lire encore et toujours la même chose. C’est dommage, puisqu’en utilisant moins souvent ce genre de phrases « percutantes », l’auteur aurait pu amener un peu de rythme dans un récit qui en manque cruellement.

Aussi, il y a très peu (voire pas du tout) d’action, dans l’ensemble c’est assez plat et plus j’avançais, plus je m’ennuyais…d’où mon abandon. C’est long, on attend quelque chose qui ne vient pas et vous me connaissez : si ça ne passe pas avec un livre j’arrête rapidement (ici, j’ai lu un peu plus de la moitié). Les personnages quant à eux…très franchement je ne saurais pas dire qui est qui pour la moitié d’entre eux, et je ne saurais même pas vous expliquer leur rôle dans le récit. C’est trop brouillon, pas assez approfondi de mon point de vue. J’ai aussi eu du mal à m’identifier à ce « vous » au fil des pages, ce qui m’a bloquée pendant ma lecture et qui, je pense, aura joué un rôle crucial dans cet abandon.

Ceci dit, l’idée de base est loin d’être mauvaise et j’ai lu quelques chroniques assurant que la fin était plutôt bonne, mais je n’ai pas eu le courage d’aller jusque là. Et malgré cette chronique négative, j’espère que certains d’entre vous le feront, et me donneront leur avis sur ce roman !

Publicités

3 réflexions au sujet de « Le livre dont vous êtes la victime »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s