Criminal Loft

ob_19e3ff_loft

« On ne gagne pas parce qu’on est meilleur, mais parce qu’on est pire. »

Armelle Carbonel. Publié en 2015. 462 pages. Thriller.

La note 

♥♥♥♥

La critique

Si je ne sais même pas comment j’ai connu ce roman, je suis aujourd’hui bien contente de l’avoir lu… Avec un résumé aussi accrocheur, Criminal Loft ne peut que donner envie, et si quelques détails m’ont gênée, il reste une bonne lecture, bien dérangeante.

Sanatorium de Waverly Hills. Six hommes et deux femmes, reconnus coupables par la justice américaine et enfermés dans le couloir de la mort. Huit candidats sélectionnés pour participer au reality show le plus brûlant qui ait jamais existé. Chacun d’eux devra vous convaincre qu’il mérite de vivre.

Criminal Loft propulse son lecteur dans la tête de John, un sociopathe en puissance qui saura vous donner des frissons tout le long : manipulateur froid qui ne recule devant rien, être dans sa tête c’est malaisant…mais tellement fascinant. Il avait beau me dégoûter, il me fascinait en même temps. La même chose s’est passée avec les autres personnages, qui ont tous commis des crimes plus violents les uns des autres, pourtant j’en voulais toujours plus. Le lecteur est lui-même un spectateur de cette télé-réalité morbide, et très franchement je pense que ce genre d’émission marcherait dans la réalité, aujourd’hui : il suffit de voir à quel point les crimes violents passionnent les foules pour avoir une idée du succès que ça aurait aujourd’hui. Petit regret, j’aurais adoré avoir les points de vue des autres candidats, être dans la tête de certains auraient été une vraie expérience !

Si les personnages sont topissimes, c’est malheureusement moins le cas de l’histoire : c’est un peu lent, il n’y a pas tellement d’action et même si l’auteur disperse des indices un peu partout je me suis parfois ennuyée pendant ma lecture. J’ai mis quatre bons jours à le lire alors que je pensais le finir en un après-midi, ça vous donne une idée… En fait j’ai eu l’impression que ça tournait un peu en rond : un indice et hop il se passe un truc avec tel ou tel personnage, puis avec celui-ci…et c’est comme ça tout le long, on perd le rythme qui était plutôt bon au début et c’est dommage. Aussi, même si j’avais deviné la fin bien avant d’y arriver, elle reste très bien fichue et certains ne verront rien venir. L’auteur montre qu’il gère son histoire sur le bout des doigts, et c’est une réussite.

Gros plus par contre, le style d’écriture colle parfaitement pour ce style : l’auteur sait rendre certains détails glauques sans en faire trop ! C’est fluide, ça donne une ambiance malsaine tout le long, et c’est super agréable à lire.

En bref, un thriller qui vous plonge dans la tête d’un criminel, que demander de plus ?

Publicités

7 réflexions sur “Criminal Loft

  1. J’avais lu les première pages, mais je n’avais pas accroché plus que ça. ça me rappelait L’Oeil de Caine que j’avais lu il y très longtemps, mais que j’avais finit par abandonner. Pourtant le concept me plaît. J’essayerai de lui redonner une chance.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s