Wonder

couv50731321

Je ne suis pas un garçon de dix ans ordinaire, c’est certain. Oh, bien sûr, je fais des choses ordinaires. Je mange des glaces. Je fais du vélo. Je joue au ballon. J’ai une Xbox.
Tout ça fait de moi un enfant comme les autres. Sans doute.
Et puis je me sens normal. Au-dedans.
N’empêche, lorsqu’un enfant ordinaire entre dans un square, les autres enfants ordinaires ne s’enfuient pas en hurlant.

RJ Palacio. Publié en 2013. 420 pages. Contemporaine.

La note

 ♥♥♥♥♥

La critique 

Que celui qui n’a jamais entendu parler de ce roman lève la main, que je lui envoie un exemplaire ! Non ne faites pas ça je suis déjà assez ruinée comme ça… Mais pitié, si vous avez un moment, vous DEVEZ lire la superbe histoire d’August. J’ai eu l’occasion de le découvrir en lecture commune avec Sarah et Floriane (son avis ici), deux blogueuses que j’adore et que je vous invite à suivre !

August, c’est un enfant qui souffre d’une malformation faciale, et qui va faire sa rentrée au collège. August, c’est un enfant qui cherche sa place dans un monde qui le trouve différent, moche, et qui a du mal à l’accepter. Mais August, c’est avant tout un des personnages littéraires qui m’a le plus marquée. C’est un petit homme très fort et très mature, il a son caractère bien à lui, et même s’il rencontre énormément de difficultés il vit comme il l’entend. Je l’avoue, j’ai ressenti une pointe d’admiration à son égard pendant ma lecture… Son évolution est juste parfaite, le August de la fin du roman n’a plus rien à avoir avec le August des premières pages, c’est un développement plus que réussi !

Les autres personnages sont aussi topissimes : les parents d’August sont tout simplement incroyables, et tout le monde rêverait d’avoir les mêmes. Ils sont très humains, on sent qu’ils veulent le meilleur pour leurs enfants même s’ils font face à des situations compliquées. La soeur d’August est géniale elle aussi, bien qu’elle soit un peu en retrait, et son point de vue exprime bien ce que peuvent ressentir les proches dans un environnement un peu différent… Elle traverse une période difficile, l’adolescence, pourtant elle se soucie toujours de son frère, et leur relation est adorable ! Très franchement si les persos secondaires sont aussi bons, c’est parce qu’on vit l’histoire à travers leurs yeux au moins une fois dans le livre, et c’est un excellent choix que l’auteur a pris.

Mais Wonder ce n’est pas que des personnages, c’est aussi une réalité : on découvre que oui, les enfants sont parfois cruels, mais qu’ils sont aussi beaucoup plus ouverts que la plupart des adultes, et surtout beaucoup plus tolérants. Surtout, on découvre qu’il y a du bon en chacun, et que l’erreur est humaine… Je pense notamment à Jack que j’ai haï de toutes mes forces au début, mais que j’ai fini par beaucoup apprécié. L’histoire est bonne, l’idée de base était bonne, et l’auteure traite le tout parfaitement bien, bref c’est un vrai plaisir. Aussi,  l’auteure adopte un style très différent pour chaque point de vue, et il faut avouer que c’est très bien fichu : elle utilise un langage plus enfantin pour les collégiens, plus mature pour les adultes… Et c’est super agréable à lire.

En bref, vous l’avez toujours pas acheté, là ?

Publicités

12 réflexions sur “Wonder

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s