Blabla #2 : le tatouage

affiche-visuel-logo

Le premier article blabla sur la PACES ayant apparemment pas mal plu, j’ai décidé d’en faire plus souvent sur des sujets pas forcément en lien avec la littérature, mais plutôt sur ce qui m’intéresse… Je vous ai laissés choisir entre le tatouage et l’auto-édition pour ce #2, et vous avez été une énorme majorité à choisir le tatouage, donc c’est parti ! 

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux (notamment instagram) vous avez dû remarquer sur quelques photos où l’ont voit mon tatouage floral sur le bras, et peut-être celui sur l’épaule même s’il est moins visible. Je suis loin d’être une pro du tatouage, donc je ne vais pas aborder toutes les questions techniques auxquelles seuls des pros peuvent répondre, en fait je vais plutôt parler de mon ressenti en tant que tatouée puisque c’est ce que je connais le plus !

  • D’où me vient ce délire sur les tatouages ?

Déjà, il faut savoir que je suis passionnée par le tatouage depuis toute petite : dès le primaire je disais à ma meilleure amie que j’adorerai être tatouée de partout… dix ans plus tard l’envie est toujours là : à 16 ans j’ai demandé un tatouage à mes parents pour mon anniversaire, qui a été refusé. Mais je suis têtue, et je redemande à mes 18 ans : là, après une guerre contre mes parents, ils finissent par accepter (à contrecoeur mais ils acceptent quand même à condition que je paie tout, donc mini victoire). Je vais pas vous mentir, les convaincre à été compliqué entre les « mais ça va être moche quand tu seras vieille » et les « oula attention c’est permanent » (non c’est vrai ??), sans oublier un superbe « mais aucun mec n’aime les tatouages » (apparemment je peux pas en faire pour moi, ahem)… Heureusement mes parents ont découvert le tatouage de ma grande-soeur avant que je fasse le mien, et cette dernière a expliqué à mes parents que si je me sentais prête, autant le faire. Et c’est ce que j’ai fait.

Un an après je me faisais le deuxième, sur le bras (toujours après une guerre avec mes parents, ils lâchent rien non non, et ce sera pareil pour les suivants je le sens), et c’est bien parti pour un troisième, sûrement en janvier. Très franchement, même si mes parents avaient été contre j’aurais fait les deux que j’ai aujourd’hui : oui, leur avis est important, mais j’estime être sûre de moi après avoir autant attendu. Et je le suis toujours autant !

(Hop une photo de mon tatouage le plus récent juste pour vous. Il se continue de l’autre côté du bras mais impossible de le caser en entier sur une seule photo…)

IMG_20170113_115830.jpg

  • Comment trouver le bon tatoueur ? 

On m’a posé cette question en MP sur instagram, et je l’ai trouvée excellente étant donné que j’ai mal géré mon premier tatouage : je me suis jetée sur le premier tatoueur que j’ai trouvé et j’ai foncé tête baissée. Je ne dirai pas que je regrette aujourd’hui, mais mon tatouage aurait pu être cent fois plus beau s’il avait été réalisé par un tatoueur plus expérimenté (je vais d’ailleurs repasser dessus avec un bon tatoueur, pour rattraper le truc).

Pour trouver le bon, pas de secret : il faut déjà savoir dans quel style vous aimeriez avoir votre tatouage. Certains tatoueurs ne dessinent que quelques styles (géométrique, dot, traditionnel…) et ne maîtrisent pas forcément les autres donc stalkez bien leur page FB ou leur instragram, qui vous permettent de regarder en détails leur travail. Il y aussi des pages FB ou des comptes insta qui repostent des photos de tatouage avec leur auteur, ce sont des super endroits pour trouver LE bon tatoueur.  Si ça vous intéresse, je vous montre quelques-uns de mes tatoueurs favoris plus bas.

Aussi, le sujet qui fâche mais le prix d’un tatouage peut énormément varier d’un tatoueur à l’autre (surtout en fonction du nombre d’heures et de la notoriété du tatoueur), mais SURTOUT n’allez pas chercher le moins cher possible. Si on vous propose un tatouage à 60 euros, fuyez et ne vous retournez pas. En général vous en avez pour minimum 100 euros, sauf s’il est vraiment tout tout tout petit. Mais demandez à plusieurs professionnels pour vous faire une idée du prix, c’est important !

Et enfin, vérifiez les conditions d’hygiène du salon où vous allez. ça peut paraître tout bête, mais demandez au tatoueur d’ouvrir le sachet de l’aiguille devant vous, pour vérifier que tout est bien stérile : vu que la peau est percé des centaines de fois, il faut faire super attention aux infections. J’ai toujours demandé à tout vérifier avant que l’aiguille m’approche, et les tatoueurs se montrent super compréhensifs par rapport à ça, donc faites-le !

  • Prêt(e) pour un tatouage ou pas ? 

On m’a demandé quand est-ce qu’on peut se considérer comme « prêt » pour se faire tatouer…de mon point de vue quelqu’un est prêt à partir du moment où il veut se faire tatouer, donc c’est assez compliqué de répondre à une question pareille.

MAIS. Posez-vous les bonnes questions avant de vous lancer, parce que le détatouage (au laser) est super douloureux, super cher, et pas super efficace. Des questions type : pourquoi est-ce que je veux me faire tatouer ? est-ce que je sais ce que je veux me faire tatouer et où ? Est-ce que je suis sûr(e) que je vais en prendre soin, correctement, pour qu’il vieillisse bien ? Et surtout, est-ce que je ne risque pas de m’en lasser ?

  • Et la douleur ? 

Vu que je suis une chochotte et qu’en plus j’ai peur des aiguilles (et du sang), je pense être très bien placée pour vous parler de la douleur… si on peut appeler ça une douleur. Ma dernière tatoueuse a donné la meilleure description possible à cette sensation désagréable : une loooooongue griffure de chat. Donc si vous avez un chat vous êtes parés, sinon sachez que ce n’est pas douloureux, simplement désagréable, et que non vous n’allez pas vous mettre à pleurer pendant qu’on vous pique.

Certaines zones sont tout de même connues pour faire un peu plus mal que les autres : les côtes, les genoux/coudes et le cou, donc si vous allez faire un premier tatouage évitez ces zones-ci et faites-le plutôt sur la cuisse ou le bras, qui sont moins douloureux. Après chacun à son échelle de la douleur : une amie s’est fait tatouer les côtes pour son premier et n’a pas bronché (j’étais avec elle et je vous jure, pas un petit cri de douleur j’étais presque déçue), d’autres devront arrêter après dix minutes…

J’ai trouvé ceci sur internet et apparemment c’est plutôt représentatif, je vous laisse jeter un coup d’oeil :

a70411ab4845454a60368bb21cbc920b-tattoo-hurt-doe-tattoo

Attention quand même : près de cicatrices ou vergetures vous risquez de le sentir passer très fort, donc évitez autant que possible ces zones ! Et si vous souhaitez tatouer par-dessus une cicatrice, cette dernière doit être suffisamment vieille, et le résultat ne sera pas forcément au rendez-vous (choisissez quelqu’un qui a déjà tatoué par-dessus c’est important).

  • Et une fois que c’est fait ? 

Après le tatouage, le tatoueur applique de la pommade et vous pose un film plastique transparent, qu’il faudra enlever quelques heures plus tard pour nettoyer l’encre qui ressort et le sang (s’il y a). La partie la plus difficile vient ensuite : interdiction de gratter le tatouage, et je vous jure que c’est un enfer. En fait, en cicatrisant vous allez perdre la couche de peau la plus supérieure et votre peau va former des croûtes qu’il ne faut SURTOUT PAS gratter, et c’est une vraie horreur : le seul truc que vous avez le droit de faire, c’est serrer les dents et penser à autre chose…

Aussi, il faut en prendre soin toute la vie : crème hydratante (vous savez, celle pour les fesses de bébé, si si) trois fois par jour pendant deux semaines puis dès que la peau paraît sèche, crème solaire dès que vous exhibez votre tatouage, pas de bain ni de baignade pendant minimum un mois pour ne pas l’immerger… bref, prendre soin d’un tatouage c’est tout un art !

  • Et le regard des autres ? 

Aujourd’hui, même si pas mal de choses changent, le tatouage reste parfois mal vu par certains (heureusement pas tout le monde). De mon côté mon père a toujours adoré les tatouages, ma mère moins, et mes grands-parents m’ont toujours dit que c’était « moche », pour autant je ne me suis pas gênée. Oui, on m’a déjà regardée de travers notamment dans les transports (alors qu’ils ne sont ni énormes ni choquants, mais bon), oui on m’a déjà fait quelques remarques… mais de l’autre côté mes amis m’ont toujours encouragée à faire ce dont j’avais envie, et certains ont fini par sauter le pas aussi (Marianne si tu passes par là), donc je dirai que les regards ne sont pas grand-chose (ou alors j’en ai tout simplement plus rien à faire, c’est possible aussi).

Étrangement me faire tatouer m’a aussi fait prendre confiance en moi : je me trouve plus jolie, et je me sens beaucoup mieux dans ma peau. A mes yeux, mon corps est beaucoup plus beau avec toute cette encre, donc j’estime avoir fait le bon choix.

On m’a demandé comment j’allais faire dans le monde professionnel, surtout si je deviens médecin parce que certains patients peuvent mal voir ces tatouages (ce que je comprends parfaitement), et je pense que c’est pour cette raison que j’ai fait mes tatouages dans des endroits que je peux cacher au besoin (le dos, le bras…). J’ai conscience que tout le monde n’aime pas forcément les voir, même si les gens sont beaucoup plus tolérants envers le tatouage, et je ne veux mettre personne mal à l’aise.

  • Quelques tatoueurs que j’adore 

Je suis pas mal de tatoueurs sur instagram, d’un peu tous les pays, donc voici un petit panel pour ceux qui cherchent de nouveaux artistes !

Mr Tot, sur Amiens et bientôt sur Strasbourg (pour mon plus grand bonheur). Il fait du tatouage à l’ancienne, sans la machine à tatouer qu’on connaît tous aujourd’hui !

 

Zihee_tattoo, basée en Corée du Sud mais que j’aimerais voir venir à Strasbourg (regardez-moi ça !!)

 

Mil Et Une, une tatoueuse française qui fait de superbes dessins (et chez qui j’irai très bientôt j’espère…)

 

 

Rachainsworth, qui est basée en Angleterre et qui fait un travail de dingue !

 

Et une autre tatoueuse coréenne (j’ai un faible pour les tatoueurs coréens, ils ont toujours un truc en plus et le rendu est toujours super propre), Doa :

 

Bien sûr il y a énormément d’autres artistes un peu partout, et si vous cherchez un style ou des noms en particulier je serais ravie de vous aider ! Idem si vous avez des questions ou des remarques, n’hésitez pas à laisser un commentaire pour que j’y réponde ! J’espère que l’article vous a plu ! 

Publicités

27 réflexions sur “Blabla #2 : le tatouage

  1. Trèèès cool cet article !!
    Bien résumé et représentatif je trouve. Effectivement le prix n’est vraiment pas le critère à mettre en premier. Quand on est vraiment sûr de soi autant attendre encore pour économiser la bonne somme ^^

    Pour ma part, je me suis sentie prête quand je n’arrivais plus à me représenter mon corps dans ma tête, sans mon futur tatouage… Voilà haha :p

    J’aime bien tes articles blabla en tous cas !

    Bisous

    Aimé par 1 personne

      1. Je viens d’aller voir leur taff, et merci pour la découverte c’est juste canon (et pas trop loin de chez moi… non je dois résister 😂). Je comprends que tu en rêves 😍

        J'aime

    1. Merci beaucoup, ravie de voir que d’autres tatoués approuvent !
      C’est vrai qu’il faut économiser pas mal avant de sauter le pas, mais il faut mettre le prix pour avoir un super truc :/
      Tu as combien de tatouages aujourd’hui ? 😏

      J'aime

  2. omg c’est dingue, les tatouages de Zihee, on dirait limite de l’aquarelle sur le corps, c’est magnifique. ** Les couleurs ressortent magnifiquement bien !
    C’est toujours intéressant d’avoir des retours sur le tatouage en tout cas. c: J’ai toujours voulu me faire tatouer ( disons que quand tu grandis avec une soeur tatouée et percée, tu berces un peu dedans aussi ! ) et ça fait un moment que j’ai une idée bien fixe qui me plaît beaucoup, mais c’est toute une question budgétaire et j’ai bêtement peur de ne pas assez bien m’en occuper. (et de gratter, surtout que comme je fais de l’eczéma j’ai la mauvaise habitude de céder et de gratter… Donc pour un tatouage je flippe de pas réussir à serrer les dents haha )

    Aimé par 1 personne

    1. On est d’accord, et même en vieillissant ils restent super beaux !! J’espère vraiment avoir un de ses tatouages un jour !
      Pour le budget, tu peux présenter ton idée à un tatoueur pour qu’il te donne une idée et que tu puisses mettre de côté ce qui est nécessaire… et pour ta peau, il existe des crèmes apaisantes je crois, qui sont vendues dans les boutiques de tatouage. Mais si tu as vraiment trop peur de céder, tu peux demander à un pro comment ça va se passer avec ton eczéma… perso je fais de l’urticaire et même si c’est dur c’est gérable !

      Aimé par 1 personne

  3. J’ai tout simplement adoré lire cet article ! Je suis du genre à aimer les tatouages mais à ne m’être encore jamais lancée. J’ai quelques idées, mais rien d’aboutit. J’attendrai certainement d’avoir un job pour pouvoir faire quelque chose de travailler et qui sera certainement un peu coûteux. En tour cas, c’est très chouette de découvrir ton vécu, tu expliques bien les choses et surtout donnes de bons conseils. Tu ne fais que me donner encore plus l’envie d’approfondir mes idées et me lancer ! 😍 Bisous bisous. (@Pplx_Stuffs)

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup, super contente qu’il te plaise !!
      Prends ton temps, réfléchis et lance-toi quand tu te sentiras ok, tu as le temps donc ne cours pas (surtout qu’une fois que tu commences tu t’arrêtes pas…). Et c’est une bonne idée de mettre de côté dès que tu peux, parce que tu risques d’être sur les fesses en entendant certains prix ! :’)

      Aimé par 1 personne

  4. Super article ! Je te rejoins totalement (surtout sur la partie douleur post tattoo qui est un véritable enfer…) . J’ai moi-même un tatouage qui n’est pas encore fini (une rose simple) et j’ai trop du mal à re sauter le pas 😦 Je dois trouver un nouveau tatoueur (l’autre était en Normandie) et être sure que ça ne me coûte pas trop cher. Et bien sur, je dois aussi considérer le problème des parents (j’ai attendu mes 18 ans). Je t’envoie un bisous, l’article est génial 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup, ravie qu’il plaise 😱
      Je trouve qu’on parle pas beaucoup de la partie post-tattoo, et j’ai découvert à mes dépends que c’était pire que pendant qu’il était fait, donc autant prévenir les autres…
      Il n’est pas fini parce qu’il était trop grand pour une seule séance ? Ou c’est une tout autre raison ? 🤔

      Aimé par 1 personne

      1. Exactement, pour moi ça n’a duré qu’une demi heure et la suite une horreur!
        En fait, c’est une rose qui pouvait être remplie à la couleur et j’hésitais encore donc j’ai préféré demander qu’on me tatoo seulement les traits de la rose. Je suis d’ailleurs contente de ne pas l’avoir remplie, pcq maintenant je veux la remplir par des traits et pas de couleurs! Comme quoi, faut pas toujours foncer tête baissée ^^

        Aimé par 1 personne

  5. Je me suis pas mal retrouvée dans ton article ! Mes parents étaient pas vraiment pour, du coup j’ai attendu d’être majeure, j’ai économisé et je suis très fière de mon premier tatouage ! Bon, ça a un coût donc je vais attendre l’année prochaine pour faire mon deuxième 😀 Par contre, je sais pas pourquoi mais le mien n’a pas fait de croûtes du tout ! Genre en moins de deux semaines, il était totalement cicatrisé, il était juste un peu en 3D (j’aurais bien aimé qu’il reste comme ça :’)), j’espère que les autres feront pareils ! Perso, je me fais tatouer chez de Signe en Aiguille à Versailles, ils sont très pros !

    Aimé par 1 personne

    1. Je crois que c’est un truc de parent de refuser les tatouages… même quand ils en ont 😂
      C’est une bonne idée de laisser un an ou deux d’écart entre chaque, non seulement tu économises mais en plus t’as le temps de laisser mûrir ton idée… en tout cas je m’impose minimum un an entre chaque tatouage, et jamais moins.
      S’il était en relief en général c’est pas bon signe, mais si aujourd’hui il est tout plat c’est réglé 😂 Et je connais pas ce shop, vais jeter un coup d’oeil à leur travail !!

      Aimé par 1 personne

  6. Superbe article !
    Et ton tatouage est Magnifique !
    Je suis Tout à fait d’accord pour le coup des 60€ Si Le tatoueur propose Ça c’est morte et encore pire Si il te propose un rendez-vous le lendemain Si c’est un salon Normal (Dans la première ville où j’habitais au Pays de Galles Le salon de tatouage où j’allais c’etait un où tu amènes ton tatouage Et Le lendemain tu peux l’avoir mais ils sont Super doués et le travail est fait minutieusement et des fois tu as Quand Même de l’attente et d’autres tres grands artistes qui viennent !)
    J’en ai 5, mon premier je l’ai fait à 15 ans et comme toi depuis que j’étais en primaire j’ai toujours voulu des tatouages (Merci à mes parents pour cette passion :’) Et les émissions comme Miami Ink).

    Bref Super article 😁😁😁

    Aimé par 1 personne

    1. Wow 15 ans ? On m’a dit pas avant 16 ans et avec autorisation parentale, la chance 😱
      Complètement d’accord pour le rdv le lendemain matin, en général c’est aussi louche que s’il demande 60€ donc autant fuir loin 😂
      Oublie pas Ink Master, une super émission qui m’a rendue accro aussi 😍 Merci beaucoup pour le retour sur l’article 💕

      J'aime

      1. Oui 🙂 j’avais l’accord parentale du coup même la 15 ans j’ai pu 🙂 Mais j’ai Du être accompagné d’un adulte au cas où si y avait un contrôle même avec l’autorisation parentale 🙂 Et l’année d’après Pareil Même an 16 ans :).

        Oh que Oui 😂😂😂
        Hannnn Oui Et LA INK bref toutes les émissions de tatouages 😍😍👌🏻

        Aimé par 1 personne

  7. Zihee tatoo me fait penser à Soltattoo qui est aussi en Corée et bordel, ce genre de tatouage me fait RÊVER. C’est tellement magnifique…
    Je suis fan des trucs colorés mignons, j’ai fait mon tatouage Pokemon par Kloelicious (sur Lille). Et mon premier, comme toi, avait été choisi avec le premier venu et je pense le faire recouvrir. Ces tatouages, en tout cas, ne sont pas les derniers. Il y a un côté très addictif. Et aussi très artistique… J’aime beaucoup ton tatouage au bras ! ça fait partie des styles que j’aime, comme le dot, l’aquarelle, et le géométrique ! (et le mignon coloré kawaï ^^)
    Ma famille est également peu tatouage: ma mère, mon oncle, ma tante, mes grands-parents, y en a aucun pour aimer ça et ça ne m’a pas freiné pour foncer. J’ai même eu un « bon, c’est vrai qu’il est mignon ton tatouage » de leur part après mon dernier, comme quoi o/

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour l’artiste, je file voir ça ! 😏
      C’est vrai qu’en général après un premier tatouage c’est dur de s’arrêter….je comprends mieux les gens recouverts maintenant ! Je vois qu’on aime un peu le même style de tatouage, si tu cherches des artistes hésite pas surtout 🙈

      Les proches ont souvent peur qu’on regrette de l’avoir fait je pense, en tout cas c’était ça de mon côté et ils feront la même scène pour chaque tatouage 😂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s