De sang et de rage

couv65028291

Je ne souhaitais que la paix, mais les dieux semblent en avoir décidé autrement.

Tomi Adeyemi, publié le 2 mai. Fantasy

La note 

4/5

La critique

De sang et de rage était une des sorties que j’attendais le plus en 2019, principalement parce que Sarah de Little red reading books a adoré et en a énormément parlé, son enthousiasme a fini par me contaminer. Alors oui, j’ai bien aimé ma lecture même si elle n’a pas été aussi grandiose que ce que j’espérais…mais pour le coup, je te le recommande à 200%.

De sang et de rage est un bouquin de fantasy inspiré des Orisha, divinités africaines présentes dans les traditions religieuses qui représentent les forces de la nature. Je t’avoue que je ne connaissais rien de cette culture et on en apprend énormément dessus en lisant le roman, et c’est un aspect qui m’a beaucoup plu : c’est hyper bien expliqué, ça a un réel intérêt dans le récit et j’ai envie d’en apprendre encore plus sur tout ce qui entoure cette culture, une très bonne chose donc. Là où j’ai peut-être un peu moins accroché, c’est qu’à part cette grosse part d’originalité il n’y a pas vraiment d’innovation dans le genre : on retombe dans la fantasy de base et même si j’ai trouvé le début très entraînant, le milieu m’a un peu ennuyée puisqu’il ne se passe pas grand-chose. On oublie bien sûr pas les romances qui heureusement restent assez discrètes, ça ne m’a donc pas dérangée mais je les ai trouvées mal amenées au début. Heureusement, ça s’arrange.

Côté personnages, j’ai beaucoup apprécié Zélie, une grande gueule au grand coeur et à la détermination sans faille (bon parfois y a quelques failles mais personne n’est parfait hein). Elle a des responsabilités importantes et ne lâche pas l’affaire, c’est une vraie battante et je l’ai adorée. Inan m’a un peu déçue par contre puisque je m’attendais à quelque chose d’assez différent venant de lui, mais il est toujours dans l’indécision et c’est très frustrant à suivre. Quant à Amari, autant être honnête, elle est utile un peu au début un peu à la fin, à part ça elle est juste un compagnon de voyage.

Et pour ceux qui demandent, le roman est à charge contre le racisme et quel BONHEUR j’en salive encore tellement c’était bien.

Bref, où est le T2 ?

8 réflexions sur “De sang et de rage

Répondre à AuxPetitsBonheurs Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s