The sun is also a star

couv13279490

Le problème, quand on place ses espoirs trop haut, c’est qu’ensuite la descente est longue.

⋅ Contemporain
⋅ Publié le 5 juillet 2017
Résumé

2/5

J’avais beaucoup accroché avec Everything Everything il y a quelques années (pas sûre que ce soit encore le cas si je le relisais aujourd’hui…), et celui-ci me faisait de l’oeil même si j’avais vu qu’il parlait de coup de foudre, sujet qui ne m’intéresse pas vraiment. Vu tout le bruit qu’il a fait, j’ai quand même voulu tenter et malheureusement, je trouve que le roman n’a vraiment rien de spécial.

Déjà, tout est beaucoup trop romantique pour moi. Je sais que le moindre petit truc gnangnan est déjà trop romantique pour moi, mais ici on ne s’arrête pas : entre le coup de foudre, les compliments bien niais et toutes les descriptions malaisantes et complètement WTF du style « huuuum ses cheveux sentaient la pluie et le bois fraîchement coupé à 4h32 un mardi matin de décembre », c’était l’overdose et j’étais à deux doigts de vomir des arc-en-ciel pailletés. Déjà que je ne crois pas du tout au coup de foudre, là tous les sentiments étaient exagérés au point de ne rien rendre crédible. L’auteure essaie d’apporter un côté scientifique à ce phénomène mais sans pour autant le creuser, du coup j’ai plus levé les yeux au ciel qu’autre chose pendant ma lecture alors même que l’idée était très intéressante.
L’intrigue n’existe pas vraiment non plus si on enlève l’histoire de Natasha, mais même là je l’ai trouvée très prévisible, y compris la fin qu’on voit venir à des kilomètres. C’est plus une romance qu’un contemporain et ça se sent puisque l’ensemble n’est pas creusé plus que nécessaire, alors que je voulais qu’on aille plus loin, qu’on sente le déchirement des persos. Mais non, c’est le genre de bouquins qu’on lit en vacances après tout, ça reste très léger.

Le pire dans The sun is also a star pour moi, c’est Daniel sans hésiter (l’autre protagoniste). J’ai trouvé son comportement hyper flippant et son obsession pour Natasha dès qu’il la rencontre m’a mise très très très mal à l’aise. Il la suit dans un magasin après l’avoir juste croisée, il la suit quand elle en sort, ne la lâche pas…et il est persuadé qu’elle est faite pour lui alors qu’il ne lui a jamais adressé la parole. CREEPY je te dis. Heureusement Natasha empêche le naufrage complet du roman puisque c’est un personnage avec lequel j’ai plus accroché : cynique et réaliste, elle vit une situation on ne peut plus compliquée mais elle est déterminée à tout faire pour en sortir. C’est dommage qu’elle finisse par devenir un chamallow sur pattes parce que le courant entre elle et moi passait très bien avant qu’elle ne s’intéresse à Daniel…

Bref, clairement pas le roman de l’année.

Merci à Page Turners pour l’envoi ! 

6 réflexions sur “The sun is also a star

Répondre à millemircea Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s