Nanowrimo 2019 – le bilan

a6oox8l

COUCOU TOI, on fait déjà le bilan par ici !

  • Projets, préparation et PLS

Fin octobre j’ai vu plusieurs personnes sur Instagram parler du Nano, un défi d’écriture dont le but est d’écrire 50K mots pendant le mois de novembre. Je le connaissais déjà avant ça et je suivais de loin l’avancée des participants avec admiration, me disant que si j’avais la foi je tenterais un jour.
Qui aurait pensé que ça arriverait aussi vite ? Clairement pas moi…
Je me suis décidé mi octobre à participer pour la première fois au Nano après avoir parlé à quelques personnes, autant te dire que ça a été le rush pour la préparation. Trouver une idée principale a été le plus compliqué : j’ai la fâcheuse tendance à m’éparpiller partout et trouver 500 idées différentes sans les creuser, et il a fallu sélectionner après le brainstorming qui m’a donné une vingtaine d’idées. J’ai fini par trouver le moyen d’en lier deux qui me plaisaient beaucoup pour en faire ce projet que j’appellerai un peu plus tard dans le mois « It will end in tears » : un roman de science-fiction avec des voyages dans le temps, des persos pas super sympas, 0 morale et du sang un peu partout. A partir de là, j’étais lancée : j’ai commencé une mind map sur Write Control, un site qui m’a pas mal aidée pour décrire mes persos et mettre en place une intrigue sans trop la détailler pour ne pas me sentir enfermée dans un plan.

Et puis le 1er novembre est arrivé. Il faut savoir qu’avant cette date, je n’avais rien écrit depuis plus quatre ans (excepté une très courte nouvelle pour un concours d’écriture) et que j’avais un véritable blocage pour écrire (principalement parce que je trouve que ce que j’écris est nul). Je n’ai pas pu m’y mettre le 1er novembre, mais quand je me suis assise devant mon ordinateur le 2 novembre, la motivation s’est envolée et je me suis retrouvée sans rien faire devant mon écran : le blocage était là. J’ai commencé à me demander si c’était une bonne idée de faire ce Nano en plus d’un challenge de lecture, si j’allais réussir à écrire même 10 mots sur ma feuille, et surtout comment je me sentirais si j’échouais. J’en ai un peu parlé avec Ellie et Laetitia qui m’ont vraiment secouée et m’ont fait comprendre que le but c’était tout simplement d’écrire. Que ce soit bien écrit ou pas peu importe, il fallait juste écrire.
Du coup j’ai commencé en suivant mon petit plan tout prêt, et ce premier jour a été une vraie réussite puisque j’ai bouclé ma session d’écriture avec 4K mots. A partir de ce moment-là, la machine était lancée (un peu rouillée certes mais bon), et j’ai commencé à faire des sessions écriture tous les soirs avec Caroline pour qu’on se motive toutes les deux.
Ont suivi deux grosses semaines de panique, de doutes et de baisses de motivation, mais…

Le 20 novembre à 22h20, j’ai bouclé pour la première fois de ma vie un challenge d’écriture, en atteignant les 50K mots. Pour être très précise, j’en ai même écrit 50 045 (oui c’est important). Un miracle pour moi qui n’avait pas touché à l’écriture pendant des années.

  • Quelques chiffres, les difficultés et ma méthode d’écriture 

A la fin du Nano, voilà à quoi ressemblait ma courbe de progrès (prises directement sur le site du Nano) :

Screenshot 2019-11-21 at 09.26.53 - Edited

Je ne vais pas vous mentir, je suis plutôt fière quand je la vois pour la simple et bonne raison que je n’avais absolument pas prévu de le finir, ni même de le finir en avance. Et honnêtement suivre mon avancement avec cette courbe m’a aussi motivée, même si ça peut en décourager certains.
Niveau régularité par contre comme tu peux le voir ci-dessous, c’est pas encore trop ça (le dernier point sur la courbe c’est le 21 novembre, à l’heure où j’écris cet article le 22 novembre j’ai 0 mots) :

Screenshot 2019-11-21 at 09.26.58 - Edited

J’ai écrit un peu n’importe quand, sans vraiment de méthode précise si ce n’est un objectif par session d’écriture : en général je tentais d’écrire 2k mots tous les soirs. Si ça marchait tant mieux et je continuais d’écrire après, si je m’énervais plus qu’autre chose je laissais tomber. Je ne me suis jamais vraiment forcée à écrire, j’ai plutôt laissé faire les choses pour voir ce que ça allait donner et ça a plutôt bien marché ! Il y a eu deux grosses journées où j’ai écrit plus de 5K mots, mais globalement on tournait surtout entre 2 et 3K. Ce qui est déjà énorme.
Je n’ai pas réussi écrit tous les soirs mais j’ai essayé comme j’ai pu : entre les cours et le Bookstasorcier, difficile parfois de trouver du temps et la flemme était souvent présente. Par contre j’ai tenu mes objectifs chiffrés et honnêtement j’en suis plutôt fière vu le bazar tout autour du Nano.

Par contre je me suis vite rendu compte d’une chose au fil des jours, c’est que plus j’avançais dans le Nano, moins je suivais l’intrigue que je m’étais fixée, jusqu’à ne plus la suivre du tout pour tâter un peu ailleurs. Ce n’était pas particulièrement gênant au début mais à force de m’en éloigner je ne savais plus trop où j’en étais parfois ni même où je voulais aller : il y a sûrement des incohérences qui se sont glissées dans ces pages, mais je crois que je les ai mises dans un coin de ma tête pour continuer sans y faire trop attention. Je pense même que m’éloigner du plan m’a pas mal aidée : j’ai eu deux super idées que j’ai pu exploiter comme je voulais et le fait de ne pas suivre un fil rouge bien déterminée m’a permis d’exploiter mon univers plus que prévu. Il y a eu des moments où je me suis demandée pourquoi j’écrivais autant de conneries, mais avec le recul il y aussi eu des moments de « YES » quand je trouvais un truc intéressant à développer. Et quel soulagement de voir qu’on arrive à avancer et à raconter l’histoire qu’on souhaite raconter.

Globalement ce Nano a vraiment été une expérience positive malgré les doutes : j’ai repris un peu confiance en mon écriture et surtout j’ai retrouvé cette envie de créer des univers qui m’avait beaucoup manquée.

  • Et mon histoire dans tout ça ? 

It will end in tears est loin d’être terminée mais je vais continuer de travailler dessus ce mois-ci et les suivants : je dois avoir écrit le tiers actuellement mais c’est déjà une grosse avancée. Beaucoup sur Instagram m’ont demandé si je comptais la publier quelque part et pour l’instant la réponse est non : ce n’est pas fini, y a pas mal à corriger et j’ai besoin de prendre du temps pour écrire un truc qui me plaira à 200%. Quand on en sera à ce stade, je le publierai sûrement quelque part mais il va falloir être patients, j’ai encore quelques tortures à faire subir à mes persos…
En attendant, je vous laisse avec cet aesthetic que j’ai fait pour m’inspirer (oui je reste assez vague exprès) :

story_1574329124695.jpg

Bref, voilà pour ce premier Nano.  Vu comme il m’a servi, je pense me refaire des Nano pendant l’été et bien sûr le refaire l’année prochaine pour peut-être une autre idée… A voir.
Est-ce que tu as déjà tenté de le faire, ou tu le fais actuellement ?

 

7 réflexions sur “Nanowrimo 2019 – le bilan

  1. Salut Tatiana! Je passe souvent sur ton blog, parce que j’aime vraiment bien ce que tu fais (sur instagram aussi d’ailleurs) mais paradoxalement je ne commente presque jamais… Et là je me suis dit que, quand même, il fallait que je te félicite, parce que réussir un Nano comme tu l’as fait, c’est vraiment impressionnant! Je n’ai pas la prétention d’écrire autant que toi (loin de là…) mais voir tes stories pendant tout le mois, ça m’a motivée à ré-ouvrir mon fichier Word pour y ajouter des précisions, des mots par-çi par-là, quelques phrases… bref, on est pas là pour parler de moi x) Mais encore une fois félicitations, j’espère que tu continueras à porter ton projet et que tu pourras aboutir un jour à quelque chose qui te plaît à 200% ! 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Oooh mais merci beaucoup 😭 C’est super gentil et surtout voir que tu t’es remise à écrire c’est un compliment juste incroyable
      Je l’espère aussi, bon courage à toi aussi dans ton projet ! On lâche rien 😏

      J'aime

Répondre à Sophie Moreau Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s