Blabla – FAQ et astuces pour les photos en extérieur

bla-bla-bla-vector-5987455

Disclaimer avant de commencer : je ne suis pas une photographe pro, loin de là, donc ce sont des conseils amateurs que je vais te donner, qui se basent sur la façon dont je prends mes propres photos. Maintenant que c’est dit, petite FAQ avant d’en venir à mes trucs et astuces du tonnerre (non).

  • Comment trouves-tu les endroits pour les photos ? 

Je crois que c’est la question qu’on m’a le plus posée et la réponse est très simple : je cherche. Pour les lieux abandonnés du style rails, usines et tout ce qui suit, je suis des comptes d’urbex depuis des années parce que j’ai toujours rêvé d’en faire, et il y a pas de secret il faut ensuite cherche les adresses comme on peut. Fouinez sur instagram, sur des forums, sur Maps, mais gardez en tête que ceux et celles qui pratiquent l’urbex ne donnent aucune adresse pour préserver les lieux. Une partie du jeu, c’est de les trouver soi-même.
Pour le reste, c’est soit des coïncidences (je pense par exemple au champs de tournesols), soit des recherches que je fais en amont (pour les ruines de château par exemple). Vu que j’habite dans une région où il y avait pas mal de châteaux avant, ça facilite les choses. Après chercher pour trouver l’endroit parfait n’est pas quelque chose qui me dérange donc je peux y passer des heures et des heures sans problème, ce qui aide aussi. Il arrive aussi que je trouve un endroit qui a l’air sympa en photo et qui, une fois sur place ne me convient pas forcément et là c’est plus compliqué, mais bon on se débrouille comme on peut.

J’en profite pour ajouter qu’avant de faire des photos avec mon nouveau modèle qui est aussi ma plus vieille pote, je devais me cantonner à Strasbourg et c’est vite devenu compliqué. Maintenant je peux me déplacer assez loin (on a par exemple prévu un shooting dans les Vosges pour mai… petit teasing) et c’est un gros avantage d’avoir une voiture pour pouvoir s’éloigner un peu. Du coup, je vais devoir passer le permis…

Ce sont les recherches de lieux qui me prennent le plus de temps en général, parce que j’épluche tout ce que je trouve notamment instagram qui est une mine d’or pour trouver des endroits peu connus des foules de touristes tout en valant le déplacement.

Avant de te lancer, réfléchis aux endroits dans lesquels tu te vois bien shooter, qui sont assez accessibles et pas dangereux (c’est important de le mentionner ça). Certains vont préférer les endroits plus naturels comme les forêts (c’est moi ça), d’autres les grandes places touristiques ou le centre-ville. Faire le tri permet d’éviter de trop se perdre dans des centaines de recherches sans queue ni tête, et tu découvriras des endroits plus rapidement.

  • Est-ce que l’endroit est important ? 

Oui et non. Je pars du principe qu’on peut faire des photos n’importe où si on se sent inspiré par l’endroit, et les gens seront inspirés par différents endroits à chaque fois. Pour certains ce sera des endroits abandonnés, d’autres des forêts, d’autres encore le centre-ville… Il n’est pas nécessaire de trouver des points de vue incroyables ou des trucs du genre, il faut juste trouver ce qui te convient et à partir de là, ça part.

De mon côté, je me suis vite rendue compte que j’avais besoin d’être inspirée par l’endroit pour vraiment m’éclater. J’ai besoin de bouger, de voir de nouvelles choses et je change donc assez souvent d’endroit. Je varie aussi le type de lieu : en plein Paris, en pleine montagne, dans l’eau… Il n’y a que comme ça que j’arrive à être créative et à tenter de nouveaux angles.

  • Comment prends-tu tes photos (appareil, retardateur…) et les retouches-tu ?

Quand j’ai commencé le compte je prenais tout avec mon téléphone, mais j’ai vite fini par me sentir limitée et je suis passée au bon vieux reflex : actuellement j’ai un Canon 550D avec un objectif 18-135, qui me donne beaucoup plus de libertés. Je l’ai acheté en occasion après la mort par noyade de mon premier reflex, et il ne me quitte plus depuis. Pour ceux que ça intéresse puisque j’ai eu la question, je prends la plupart du temps en mode automatique mais j’essaie de basculer vers le manuel même si c’est loin d’être aussi facile. On est souvent rattrapé par le temps en shooting et modifier tous les réglages pour une photo qui risque de mieux réussir en automatique, c’est parfois casse-pieds. Donc ça dépend de ce que je veux faire et de la « difficulté »de la photo !
Dans le même sens j’ai la chance d’avoir une soeur ou une Pauline (cc @readingryffindor) qui acceptent de jouer le modèle une fois par mois environ, ce qui me permet de ne pas utiliser de retardateur et de mettre les gens en scène vraiment comme je veux. Sans ça, j’utiliserais un trépied avec un déclencheur à distance pour le reflex plutôt qu’un retardateur, trop compliqué à gérer avec certaines de mes idées. J’aurais juste peur qu’on me vole le reflex en posant, ce qui serait légèrement problématique.

Pour les retouches, tu as dû remarqué que je n’ai pas de feed sur instagram et la raison est simple : je préfère prendre chaque photo comme une photo unique que comme un ensemble. Ce qui veut dire que chaque photo est retouchée différemment, chaque paramètre change en fonction de ce qui colle le mieux à la photo plutôt que faire en sorte qu’elle colle au reste de mes photos. C’est un choix que j’ai fait dès le début et qui me permet de ne pas me lasser de ce que je fais, parce que je me sentirais très vite enfermée si je devais garder un feed (c’est aussi très compliqué en extérieur parce que la lumière n’est jamais la même). Il n’y a donc pas de filtre et tout est fait à la main, et ça prend du temps. Parfois trop mais en général je suis contente du résultat.
J’utilise VSCO pour les retouches : c’est un appli gratuite sur téléphone, rien de bien grandiose de ce côté mais plus je l’utilise plus je me rends compte qu’on peut changer de façon drastique n’importe quelle photo. En plus de ça, j’utilise parfois une autre application appelée Retouch, qui me permet de supprimer des éléments de certaines photos comme des gens, des objects qui gênent… Une version est gratuite mais j’ai profité des soldes pour avoir la payante pour quasiment rien. Et elle sauve la vie parfois.

  • Tu dictes ta tenue à ton modèle ?

Oui et non.
Avec ma sœur on se mettait d’accord sur ce qu’elle allait mettre et elle venait souvent me demander, pratique vu qu’on vit ensemble.
Avec Pauline elle est quasi libre, je lui ai juste demandé d’éviter certains types de vêtements du style les trucs qui brillent (qui sont un cauchemar avec les reflets), les couleurs fluo, les trucs trop colorés (genre 800 couleurs sur le même pull ça va pas) sauf si elle accorde avec un truc neutre… Le reste, c’est freestyle et je préfère qu’elle garde son style qui est très cool. En général on reste dans les couleurs neutres (noir, blanc mais pas trop, les trucs mates…) pour me faciliter la tâche après, mais je la force pas à mettre des trucs. Pas encore, du moins. Tout peut arriver.

  • Comment tu trouves tes idées ?

Je sais pas. Voilà.
Non plus sérieusement, je m’inspire beaucoup de l’endroit où je shoot et je pense que les idées viennent ensuite. Je suis aussi quelques comptes de photographes pro qui peuvent donner des idées, mais la plupart du temps ce sont les lieux où je vais qui me donnent des idées. C’est pour cette raison que j’ai besoin de bouger et de voir d’autres endroits, sinon je ferais toujours les mêmes trucs et ça deviendrait lassant. Inspire-toi de ce qui est autour de toi, joue avec, ça marche toujours (ou presque).
Certains comptes instagram aident aussi mais j’évite de les copier parce que je ne supporte pas qu’on fasse ça avec mes photos donc autant éviter de le faire avec celles des autres, hein.

Après il arrive aussi que j’ai des idées comme ça un matin en me levant mais que je ne puisse pas les faire immédiatement : c’était le cas avec les fumigènes par exemple, que je voulais faire depuis septembre/octobre 2019 mais je ne trouvais pas les fumigènes en question, ou encore pour une idée dans l’eau que j’ai depuis quelques mois mais qui va devoir attendre l’été… Je laisse juste faire les choses en espérant que ça rende aussi bien que dans ma tête, parfois ça marche et parfois ça rate.

  • Combien t’as de photos faites mais non postées ?

Alors je vais balancer les chiffres prépare-toi : à chaque shooting qui dure environ 4h pour une quinzaine de livres, je ressors avec environ 800 photos. Il faut savoir que j’ai tendance à prendre la même scène environ 40 fois en photo donc en général j’ai 30 « vraies » photos à poster après chaque shooting.
Actuellement j’ai 723 photos dans mon dossier « Reflex insta » sur mon téléphone : ce sont les photos de mon reflex que je balance telles quelles sur le téléphone, sans trier ni rien. A côté j’ai un dossier ‘A poster insta » dans lequel il y a en tout 430 photos, y compris les 40 photos identiques que je prend de chaque scène. Du coup j’ai compté pour voir combien de « vraies » photos j’avais à poster et on est à 38 photos. Certaine datent de l’année dernière (février 2019), d’autres d’il y a deux semaines et c’est un gros bordel. Je ne sais même pas pourquoi certaines sont encore là parce que je ne les aime pas mais je ne les supprime quand même pas…
Bref, j’ai beaucoup trop de photos faites mais non postées ou que je posterai jamais (principalement parce que je les trouve pas top).

  • T’as le courage de prendre en photo quand y a des gens ?

Oui et non. Parfois c’est vraiment la honte mais vu qu’on est deux en général c’est moins gênant que quand on est seule, et surtout je fais beaucoup moins attention au regard des autres maintenant que quand j’ai commencé Instagram. J’en étais trop consciente avant et c’est un truc qui m’a beaucoup bloquée et a refréné certaines idées, maintenant je trouve ça plus drôle qu’autre chose parce que je me demande ce qu’ils peuvent bien penser de ce qu’on fait. Des gens sont déjà venus me demander et j’ai toujours trouvé ça chou, d’autres jugent mais bon les gens trouveront toujours des trucs pour juger alors autant s’éclater.

  • Tu as pas peur que quelqu’un décède à cause de tes photos ?

Si tu savais… Pauline le modèle me fait des frayeurs parfois, j’ai toujours peur qu’il se passe un truc MAIS BON. Au pire tant que j’ai une bonne photo…

  • Comment faire pour que ce soit le livre sur la photo qui ressorte et pas le reste ?

Les questions techniques c’est compliqué mais je vais essayer d’être claire. Le premier truc à gérer c’est le zoom : trop proche on voit pas assez ce qu’il y a autour, trop loin on voit pas assez le livre. Je t’avoue que c’est un truc avec lequel je galère aussi parfois et il n’y a pas de réponse miracle. Perso ce que je fais c’est que je prends la même scène avec tous les types de zooms possible (de loin, de près, de très près, de très loin), et je vois ce qui marche le mieux ensuite. Si sur la photo que je préfère on ne voit pas trop le livre, ça va se jouer dans les retouches voire avec un montage si tu es douée (ce qui n’est absolument pas mon cas) : il va falloir gérer la luminosité autour pour qu’elle soit centrée sur le livre, augmenter tout ce qui est netteté et structure, et jouer avec les couleurs pour que ça ressorte mieux.
Avant tout ça, essaie aussi de trouver un livre qui tranche avec le reste du paysage : si la couverture de ton livre est verte et que t’es dans une forêt verdoyante, ça va être plus compliqué. Il faut essayer de jouer avec les contrastes pour « casser » ce côté uni, en mettant par exemple un livre rouge si t’es dans la forêt, et ce genre de trucs. C’est ce que je fais le plus souvent, et si ça marche pas je change les couleurs de l’arrière-plan comme je peux : c’est du bricolage quoi.

  • Comment faire avec le peu de luminosité en hiver ?

BAH TU FAIS COMME MOI : TU GALÈRES.
Non en vrai y a pas de secret, y a tout qui se joue dans les retouches avec le niveau de luminosité et d’ombres. En intérieur c’est plus compliqué à gérer qu’en extérieur je pense, faut surtout prier pour que la météo soit cool…

TRUCS ET ASTUCES POUR PHOTOS EN EXTERIEUR – je suis absolument pas une pro je sais même pas pourquoi tu me demandes ça, tout va être catastrophique.

  1. Prendre un livre
  2. Prendre ton téléphone/appareil photo (important)
  3. Aller dehors
  4. Prendre son livre en photo dehors
  5. Tu as une photo de ton livre en extérieur.

Non je rigole.

  1. Prévois ton shooting en fonction du moment de la journée : fais tes photos le matin plutôt que l’après-midi (la lumière naturelle est plus « douce » le matin donc le rendu est meilleur), ou en soirée si c’est possible. Perso je fais le matin car ça me permet aussi de ne pas avoir trop de monde aux endroits où je vais : qui veut se lever à 8h pour voir des vieilles ruines paumées ? Moi peut-être, mais pas les autres.
  2. Mais aussi en fonction de la météo : évite le temps ensoleillé car trop de soleil c’est une catastrophe à retoucher, le temps nuageux c’est le top je trouve parce que c’est là que la luminosité est la meilleure, et enfin si trop de soleil fais tes photos à moitié en contre-jour (je sais pas si c’est clair, mais en gros ni complètement de face ni complètement de dos au soleil). Mais si possible, shoote à l’ombre. L’ombre sauve des centaines de photos chaque année, je te jure.
  3. Shoote au même niveau plutôt que par-dessus / en-dessous : bon ce truc ça dépend vraiment de quel rendu tu veux avoir comme photo, mais ça peut rendre la photo un peu tassée et c’est bizarre après. Si jamais tu es seul(e), un trépied fait le boulot.
  4. Utilise ton environnement : ne reste pas juste debout devant un arbre ou assis(e) sur une chaise, mais utilise ce qu’il y a autour de toi pour varier les poses. Les arbres, les buissons, les bâtiments… Y a de quoi faire des trucs sympas.
  5. Parfois, ne respecte pas ces trucs et astuces et fais comme tu le sens : j’ai beau donner tous ces conseils, la plupart du temps je prends mes photos de façon instinctive et c’est ce qui marche le mieux. Sors des règles qu’on te donne, tente des trucs dont t’es pas sûr(e), des trucs bizarres, des trucs qui ont l’air pas ouf, parfois on a de très bonnes surprises.

Et voilà pour ce premier article ! Si suite à tout ça tu as des questions/remarques, hésite pas à me les poser, je tenterais d’y répondre aussi vite que possible.

4 réflexions sur “Blabla – FAQ et astuces pour les photos en extérieur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s